Return to site

Cultivons notre Confiance pour la planète - retour sur une sacrée soirée

Retour d'expériences sur l'organisation de la première édition de "Cultivons notre confiance pour la planète". Je partage ici ce qu'a été pour moi la participation à ce grand rassemblement pour une écologie joyeuse.

En 2018, « Cultivons notre confiance pour la planète » a été une sacrée aventure :
- 150 personnes mobilisées, issues de plus de 50 organisations innovantes pour une co-construction originale,
- plus de 3000 personnes mobilisées pour des rencontres inspirantes 2200 à Paris, Nantes, Bordeaux comme à Niort,
- des surprises, de l’inspiration, de l’enthousiasme, des découvertes, des rires et beaucoup d’amour…

Pour célébrer cette co-création, et préparer les prochaines, je réponds à ce jeu de questions.

Nous partagerons ces réflexions, avec les autres co-organisateurs, le 18 janvier pour lancer nos initiatives 2019.

Qu’avez-vous particulièrement aimé avec « Cultivons notre confiance pour la Planète » ?

Passer d’un rêve, fantaisiste voire impossible, à sa réalisation concrète et joyeuse. Je me sens très privilégié d’avoir pu être si bien entouré, par des amis de longues dates et des partenaires inspirés, pour cette aventure.

En janvier 2018, au cœur de l’hiver, quand nous nous trouvons avec Satish Kumar au Château de Millemont, et qu’il nous annonce la sortie de son livre « Soil, soul, society » quelques mois plus tard, bien sur l’envie de l’aider est enthousiasmante. Rêver ensuite de se retrouver à plusieurs milliers de personnes, engagées dans l’écologie et désireuses de faire leur part pour un monde plus harmonieux : voilà un challenge audacieux ! L’organisation, « organique », a été comme une initiation, avec son lot d’évidences, de doutes, de courage, d’embuches, de rebondissements, de demandes d’aide, de prise de responsabilité, de discipline, de « suite dans les idées », de coûts de génie, de rire et d’émerveillement. De travail sur soi aussi. Notre semaine d’activités, à Paris, Nantes, Bordeaux et Niort, a pris pour nom « Cultivons notre confiance pour la planète » : nous l’avons expérimenté à l’extérieur et à l’intérieur de nous. Nous avons été les porteurs d’un message dont nous faisions nous-même l’expérience.

La joie manifeste qui s’est activée au Grand Rex est un témoin de notre aventure accomplie. Les incroyables morceaux de musique qui rythmèrent cette soirée (merci aux artistes à l’œuvre !) nous ont fait atterrir sur de merveilleuses fréquences : le sentiment d’aller dans le bon sens et d’avancer avec les bonnes personnes, se sentir bien entouré, installé dans le courant de la vie qui se réjouit.

A quel endroit avez-vous eu l’impression de contribuer au projet en 2018 ? Avez-vous déjà des idées de nouvelles implications que vous aimeriez avoir ?

Je crois que j’ai capté, catalysé et énergisé un « possible qui nous fait du bien ». J’ai entendu le rêve de se retrouver, entre personnes engagées dans la transition écologique, pour un moment cadeau, dans la diversité et les proportions de notre espérance. Ce serait plusieurs milliers de personnes, dans plusieurs lieux porteurs de sens, ouverts sur la culture, l’entrepreneuriat et la spiritualité. Faire l’expérience que nous participons, activement et ensemble, à quelque chose de plus grand que nous.

J’ai réuni, par des rencontres individuelles, des réunions créatives, des piqueniques gourmands, des balades en forêt, des discussions en lignes (des documents dans « le cloud » et des mails réguliers), plus d’une cinquantaine d’organisations partenaires, et derrière elles, plus de 150 bénévoles ayant contribué, à leur manière et à leur mesure, à cette initiative partagée.

En 2019, la joie de continuer est vive. Fort de nos expériences (nous avons pu identifier les éléments techniques à maitriser, les compétences à réunir, les budgets à mobiliser, les formes d’engagement à maintenir dans la durée et activer aux bon moments), j’ai très envie de consolider notre énergie en reproduisant une forme « similaire » de rassemblement, autour de nouveaux intervenants. Les 3 changements principaux pourraient venir :

- de notre organisation : en temps, en compétence, en argent… afin de rendre la création plus fluide,

- de proposer à tous ceux qui nous suivent, des rendez-vous intermédiaires : une lettre électronique sur le thème de la confiance et du voyage tous les mois et une rencontre « live » tous les 3 mois,

- de relier encore notre élan de confiance à des actions concrètes, afin que la mobilisation de notre énergie n’ouvre pas simplement des horizons de possibles mais s’inscrive aussi dans des projets concrets, ici et maintenant, pour des actions de solidarité.

http://cultivonsnotreconfiancepourlaplanete.strikingly.com/#12-octobre

En terme de réalisation, avez-vous déjà des idées de ce que nous pourrions faire ensemble en 2019 ? (Ce serait quoi les 1-2-3 actions clefs que vous trouviez « naturelles » que nous réalisions dans la vibration de 2018 ?).

Dans le prolongement de ce que je viens de partager, je serai prêt à énergiser :

> une nouvelle semaine de rencontres avec des personnalités inspirantes, dans 3 villes françaises, à commencer par une soirée au Grand Rex, sur le thème « Cultivons notre confiance pour la Planète ». Sans doute en septembre.

> Monter une newsletter mensuelle qui permettent de donner, à travers les actions de nos partenaires, des sources d’inspiration et des propositions concrètes d’action pour avancer sur ces thèmes.

> Energiser une rencontre « live sur internet » en janvier avec Satish Kumar et une autre « dans la vraie vie » (et sans doute la foret) en avril, sur le thème de la confiance.

> Rendre possible les synergies entre différentes initiatives à travers 1 réunion tous les deux mois, ouvertes à de nouveaux partenaires.

En terme d’organisation, comment nous verriez-vous fonctionner ? Quelles ressources (temps/talent/espace/argents) seriez-vous prêt à mobiliser pour avancer dans cette dynamique de co-constrution ?

Je pense avoir mobilisé, de manière bénévole, 25% de mon temps en 2018 sur ce projet (environ 1,5j par semaine sur 8 mois). Je suis prêt à investir à nouveau 15% de mon temps en 2019.

Pour simplifier l’organisation et alléger l’investissement temps des partenaires, je recommande de rester au plus proche des grands principes de nos succès 2018.

Nous pourrions travailler avec :

- un réseau large de partenaires pour capter les idées, les envies… et leurs invités, sur la base de 2 « moments » de récolte,

- une équipe cœur de pilotage (environ 15 personnes) : décision sur le format et sur le contenu, sur la base d’un échange mensuel d’1h,

- une équipe cœur d’animation (environ 8 personnes) : animation du collectif (1/2 journée par semaine sur la période de conception, 1 jours par semaine le dernier mois, 3 jours par semaine la dernière semaine

- une équipe bénévole de 30 personnes le jour J

Je souhaiterais monter une organisation à même de rémunérer toute la partie technique.

Si nous refaisions un programme « un peu du même genre » (des grands événements cousins dans différentes villes, avec des personnalités inspirantes « en tournée sur un thème »), qui aimeriez-vous voir invité ?

Satish Kumar pourrait à nouveau être notre parrain, et porter le témoin d’une édition à l’autre. Ce serait extra d’avoir à nouveau « Les Garçons » sur scène avec leurs merveilleux talents & instruments.

Je rêverais aussi de pouvoir inviter sur scène : Marianne Williamson, Otto Sharmer, Tony Melloto, Vandana Shiva, Helen Palmer, Joanna Macy, Naomie, Klein, Guillaume Néry, Kilian Jornet, Alexandre Jollien.

Quelle pourrait être la mission d’un collectif « Cultivons notre confiance pour la planète ? »

Relier des acteurs engagés dans la transition écologique, à la fois extérieure et intérieure, à travers des rendez-vous festifs & conscients, qui permettent de nous donner du courage, ouvertement

Quelle question aimeriez poser à Satish Kumar ?(Qui sera avec nous le 18 janvier :)

Si nous faisions une Newsletter mensuelle avec l’intention de « Cultiver notre confiance », quels pourraient être les 4 premiers thèmes que nous aborderions pour les 4 premiers numéros ? Qui nous conseillerais-tu d’interviewer, en tant que Grand Témoins à chaque fois ? Quelles questions leur poser alors ?

(D'ailleurs, nous avons ouvert la réflexion sur de prochains invités ici : vos idées et votes bienvenus.

Une autre idée/question/proposition à partager ?

Quels sont les partenaires clefs que nous devrions mettre dans la boucle de cette co-construction en cours ?

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly